Paramenkeni : un centre au milieu de nulle part

Publié le par cath

 

 

 

Apres avoir dorlote les enfants de Pelakuppam et de Chinnakelapet, nous voici arrivees dans un endroit bien different : un centre pour jeunes filles, issues de famille tres pauvres, ou elles apprennent l informatique et l anglais. Ainsi elles pourront trouver un emploi dans des bureaux ou des call centers pour gagner leur vie mais aussi pour donner a leurs familles de quoi survivre.

 

 

Elles sont donc 48 de 17 a 21 ans a decouvrir des ordinateurs, (pour certaines c etait la premiere fois qu elles en voyaient un) et a apprendre d autre mots anglais que ..eating..washing..good night...

 Leur prof d informatique s appelle Stephane c est un  francais qui est egalement le secretaire du Pere Ceyrac et son correspondant  ici. Il gere les centres avec Maria Joseph (un indien comme on aimerait en voir plus souvent) et s occupe des volontaires de maniere tres attentionnee.

 

 

 

Le centre a ete fini en juin dernier et tout est tout nouveau tout beau..c est le grand luxe :..frigidaire, ordinateurs (normal), amphis , lits pour nous, Stephane envisage meme de mettre internet en wifi..mais ca c est pas encore fait d autant que ce magnifique centre est situe dans un endroit completement paume, magnifique mais vraiment paume entre Chennai et pondy...

 

Il n y a meme pas d arret de bus.. il faut donc se mettre au milieu de la route pour arreter l un d eux, les coupures de courants sont tres frequentes voire permanentes et nous redecouvrons les joies des soirees a la lampe a petrole..

 Tout le centre nous accueille donc avec plaisir: Nous vous presentons le staff

 

 

 


                  Madou ( l intendante)                               en bas a gauche Santi la directrice

 

 

 

 

Nos activitees sont tres diverses et nous continuons a peindre..(il faut dire que nous sommes tombees amoureuses de la peinture..). Voici un apercu de ce qui etait avant


Et voici le resultat au bout de nombreuses heures de boulot, de deux couches de peinture et beaucoup de sueur !

 


Quelle nouveaute : les filles sont venues nous donner un petit coup de main alors que nous etions au bout du rouleau. La preuve en image :

 

 

 


 


Nous tentons aussi le dialogue avec les etudiantes et Virginie a essaye d expliquer comment marchent une clef USB et les mails...(c est pas encore gagne !). A notre grande surprise, au bout de 6 mois ici certaines se debrouillent pas trop mal.

Nous faisons aussi de merveilleuses ballades sur la plage. C est agreable de voir une plage propre et deserte.

 

 

En chemin on rencontre quelques indiens, pas trop flemmards et ravis d etre pris en photo

 

 


 

 

Paramenkeni est un petit village de pecheurs qui a subit de plein fouet le passage du Tsunami. Du coup toutes les maisons ont ete reconstruites a l ecart de la cote la long d une rue centrale : 

 


La chasse aux moustiques fait aussi partie d une de nos activitees debordantes et depuis hier soir nous chassons aussi les scorpions...

 Nous avons aussi fait un magnifique show devant ces jeunes filles: chanter alizee en public et Kyo..bon esprit ..et bons fous rire garantis !

 

 

 Comme nous sommes les gardiens du centre pendant 5 jours on s accorde quelques petits plaisirs bien de chez nous :

 

 

 

Publié dans inde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article